Jeanne Captive de Philippe Ramos

Aujourd’hui, mercredi 16 novembre 2011, sort au cinéma le dernier long-métrage de Philippe Ramos, Jeanne Captive, avec Clémence Poésy dans le rôle-titre, Mathieu Amalric, Jean-François Stévenin et Thierry Frémont. Mais vous ne trouverez pas ici de « critique » de ce film puisqu’il ne passe que dans 24 salles de notre cher pays – contre presque 800 pour le dernier volet de Twilight. De plus, dans ces 24 salles répertoriées, aucune trace d’un cinéma situé en région Rhône-Alpes : donc encore moins de chance de le voir, comme pour le dernier Bergman, En présence d’un clown, sorti en salles il y a un an. Je n’ai plus qu’à attendre sa sortie en DVD, en regrettant de ne pas pouvoir profiter d’une avant-première comme cela avait été le cas pour l’avant-dernier long métrage de Philippe Ramos, Capitaine Achab, présenté par le réalisateur lui-même au CNP Terreaux de Lyon en 2008. Les temps changent, nous menant plus vers le bas.

> Lire cet autre article : Philippe Ramos : après Capitaine Achab, il signe son retour avec Jeanne Captive.

12 réflexions sur “Jeanne Captive de Philippe Ramos

  1. 24 salles… J’avoue que je suis surprise, car j’ai vu la bande-annonce très régulièrement au cinéma… donc je m’attendais à plus de salles tout de même.
    En même temps, quand on voit le nombre de salles qui diffusent Il était une fois en Anatolie, pourtant Grand prix du jury au dernier festival de Cannes…
    Non mais Twilight?!???!!!!!

    • Bonjour Violette, oui c’est lamentable !!! Je pense enfin pouvoir voir Il était une fois en Anatolie cette semaine, il passe dans une petite salle à Lyon. Peut-être que le film de Ramos passera ici aussi la semaine prochaine, qui sait ? Mais bon…

  2. Il est diffusé dans un cinéma à Strasbourg, j’irai donc le voir.

      • Ce cinéma strasbourgeois s’appelle le « Star », tandis que l’autre, celui dont je t’avais souvent parlée (le film de Bergman « En Présence d’un clown » y avait été diffusé), s’appelle « L’Odyssée ». J’aime les deux, surtout le second. Ahurissant que ce film ne passe pas dans ta région.

  3. Je ne suis pas du tout étonnée. Habitant une petite ville de province, il m’arrive souvent de devoir attendre la sortie du DVD pour voir un film.
    Une trop bruyante solitude n’est diffusé que dans 1 seule salle, Sleeping Beauty dans 19, Colorful dans 20 alors qu’il a reçu 2 prix au Festival du film d’animation d’Annecy cette année !
    Je n’ai rien contre Twilight ou les grosses productions en général mais il est désespérant de voir que des films attendus par le public, salués par la critique et honorés par les professionnels ne soient pas plus largement diffusés. Il y a eu une époque où il suffisait qu’un film obtienne un prix à Cannes ou à Venise pour que son nombre de copies soit multiplié par 2, ce n’est hélas plus le cas aujourd’hui.
    Et ça me fout les boules😦

    • Pareil ma chère Potzina😦
      Sachant que le support disque risque de disparaître fin 2012 (pour la musique mais pr les DVD ?), qu’allons-nous devenir ??

  4. Ah tiens c’est intéressant ce film, je ne sais pas s’il est à Rouen je vais jeter un oeil sur la programmation….

  5. Vous avez raison : ras le bol de ces films mal distribués. Certains ne sont même pas prévus en DVD : Tolstoï, le dernier automne (sorti il y a un an), La dernière piste (superbe western unanimement salué par la critique mais sabordé à la distribution), Cadavres à la pelle de John Landis et j’en passe… heureusement qu’Augustine date de 2002 et qu’il avait été diffusé l’année d’après sur Planète future : je l’ai gardé en VHS et la bande marche très bien !

    • Bonjour Christian, merci pour votre commentaire… je n’avais pas parlé des DVDs mais c’est du même acabit😦 Le John Landis sortira certainement en DVD (il n’est malheureusement pas resté longtemps à l’affiche) ; je n’ai pas vu Tolstoï le dernier automne. Quant à La Dernière Piste, j’en ai un très beau souvenir de cinéma (on peut espérer que ce film de Kelly Reichardt sorte tout de même un jour dans une belle édition ?). Les magnétoscopes sont encore de bons alliés, en effet !!

  6. le problème du Jeanne Captive, c’est qu’il a été mollement défendu par la critique qui normalement soutient ce genre de cinéma : des Inrocks à télérama, il n’a pas été super bien accueilli à Cannes lors de sa projection, et peut etre est ce pour cela que les exploitants ont été frileux sur ce film… mais c’est vrai qu’habitant comme toi Lyon, et ayant eu des places gratuites pour le voir, je n’ai pas pu tenter le coup pour les raisons que tu cites… et pareil pour Americano projeté une semaine au Comédia puis plus du tout ensuite, un exemple parmi d’autres!!!

    • Oui, il paraît que Philippe Ramos a été « nul » (je réutilise les mots des médias) lors de la présentation à Cannes. Ce réalisateur a l’air hyper timide car et maladroit à l’occasion de présentations officielles ou d’avant première. Dommage pour Jeanne Captive : vivement le DVD pour se faire un avis. Pour Americano de Mathieu Demy, idem : grosse déception de ne pas le voir rester + lgtemps à l’affiche. Je l’ai donc loupé.😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s