Little Broken Hearts, le nouvel album de Norah Jones produit par Danger Mouse

On attendait depuis plus de trois ans le nouvel épisode de la métamorphose de Norah Jones après l’étonnant The Fall qui marquait une étape décisive dans l’évolution artistique de la célèbre fille de Ravi Shankar. Et Little Broken Hearts est enfin sorti, avec sa pochette audacieuse et déroutante, 100% mauvais genre, copie de l’affiche du film Mudhoney du sulfureux réalisateur Russ Meyer, sorti en 1965 : une affiche qui a, semble-t-il, inspiré la belle Norah pendant tout l’enregistrement de ce nouvel album…

La mignonnette de Blue Note a donc définitivement tourné la page des bluettes jazzy en faisant sien l’esprit de Rome de Danger Mouse (son producteur, alias Brian Burton) et Daniele Luppi, album concept auquel elle avait participé en 2011 auprès de Jack White, sur les titres Season’s Trees et Black.

Même s’il est d’une facture absolument différente, Little Broken Hearts poursuit le récit des ruptures (sentimentale et artistique) entamé par The Fall, en creusant certains aspects biographiques de l’amoureuse comme la douleur d’avoir été trompée (Good Morning), les mensonges qui entraînent la séparation (Say Goodbye), sa rancœur envers une rivale féminine (She’s 22, Happy Pills, Miriam) et la volonté de retrouver son moi malgré l’absence de l’autre, par la force, l’élan de la revanche et le désir puissant de gagner sa propre légèreté – et liberté. Le travail de Danger Mouse est bien évidemment hyper reconnaissable par sa clarté, la pureté des arrangements et l’effet pop-easy listening que l’on avait déjà pu apprécier sur Rome, même si ces effets ont parfois tendance à être considérés comme créateurs de disques trop propres – donc trop lisses. Little Broken Hearts possède cet esprit vintage si particulier à la personnalité de ce producteur passionné de cinéma, une tonalité qui révèle d’un cran la sublime voix de Norah Jones. Good Morning, Take It Back, Travellin’On, Happy Pills sont autant de titres qui démontrent une fois de plus la richesse de sa palette vocale, divinement colorée.

12 réflexions sur “Little Broken Hearts, le nouvel album de Norah Jones produit par Danger Mouse

  1. bonjour

    oui c’est marrant autant la sortie de the fall était quand même totalement confidentielle, et norah jones avait perdu une bonne partie de son public du début, autant on reparle vachement d’elle avec cet album (en tout cas dans les journaux que je lis :o) qui semble effectivement d’une facture plus rock… the fall je l’avais trouvé à planet saturn à 1 euros l’année dernière mais j’avoue que je l’avais pas trop écouté..;comme tu en dis du bien je vais m’y remettre et j’irais voir sur dezzer celui la dont le thème en tout cas plait bien à l’incorrigible sentimental que je suis :o)
    bonne journée à toi

    • Ah ah ! Feu Planet Saturn… Bon private joke à part, oui, écoute The Fall il est très étonnant (en tout cas, à l’époque, je l’avais pris comme une vraie claque par rapport à ce que j’avais toujours eu l’habitude d’entendre de la part de Norah Jones).

  2. Aucune virgule à ajouter à ce que tu écris là. Tout est dit… et même très bien dit !

  3. feu planete saturn sauf que l’enseigne qui le remplace est en tous point identique, non? moi c au bout de 30 minutes de vadrouille que je me suis aperçu que j’étais plus dans un planet saturn… franchement il ya des affaires super interessantes parfois dans l’ancien..et le nouveau… voilà pour ma petite parenthèse pro consommation :o)
    bonne soirée à toi

    • ça fait un bout de temps que tu n’es pas passé alors (je parle du Saturn / Boulanger des Cordeliers). Il n’y a plus de rayon disques, le rayon films est en train d’être fermé petit à petit et les jeux vidéos passeront au rez de chaussée avec l’informatique. C’est tout un étage que l’on tue littéralement et les salariés et cadres vont très très mal : ce rachat est une honte.

  4. Je ne connais pas The Fall mais j’adore Rome, alors tu me donnes envie! Les deux derniers extraits me plaisent bien, il faudra que j’aille écouter ça de plus près ;o) Merci pour cette jolie découverte!

  5. J’avais noté que Norah Jones avait sorti un nouvel album mais n’ait pas encore pris le temps de le télécharger sur Itunes … Ton billet , par la description de chaque morceau, m’en donne très envie !

  6. Pingback: Norah Jones, ‘…Featuring’ « le chat masqué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s