Edvard Munch, L’Oeil Moderne, exposition au Centre Pompidou à Paris

Le plus célèbre des peintres norvégiens dévoile quelque-uns de ses pouvoirs d’attraction au coeur de l’exposition qui lui est consacrée au Centre Pompidou, intitulée « Edvard Munch, L’œil moderne » (du 21 septembre 2011 au 9 janvier 2012). Le succès de cette sorte d’exposition « Anti-Cri » numéro 2 (après celle proposée en 2010 par la Pinacothèque de Paris) prouve à quel point le peintre et photographe norvégien (1863-1944) intrigue l’imaginaire collectif, attise la curiosité par sa magie sombre. L’objectif de cette nouvelle exposition élaborée en collaboration avec le Munch-museet d’Oslo est de montrer comment cet artiste fut profondément ancré dans le 20e siècle, par son intérêt pour les formes de représentation contemporaines comme le renouveau de la scène théâtrale, la photographie et le cinéma. Découpée en 12 sections thématiques et présentant 140 peintures, photographies, gravures, dessins et sculptures, l’exposition « Edvard Munch, l’œil moderne » paraît assez courte mais elle permet d’observer des œuvres d’une exceptionnelle modernité, nous touchant profondément.

Reprises (versions de L’Enfant malade, Jeunes Filles sur le pont, Vampire…)
Autobiographie (tableaux et photographies, autoportraits)

L’espace optique (modes de composition dynamiques)

En scène (série La Chambre verte, projection du « regardeur » dans l’espace pictural)

Compulsion (obsessions de Munch pour le modèle Rosa Meissner en 1907)

Rayonnements (soleil, rayons X, radioactivité, ondes, irisation, solarisation)

L’amateur de cinéma (Munch cinéaste filme la vie urbaine, piétons et tramway)

Le monde extérieur (faits divers, importance de la presse illustrée et des actualités)

Dessiner, photographier (autoportraits photographiques et transparence, lithographies)
Troubles de la vision (restituer ce que voit l’œil malade à partir de 1930)

Le regard retourné (autoportraits)

9 réflexions sur “Edvard Munch, L’Oeil Moderne, exposition au Centre Pompidou à Paris

  1. Dis donc j’ai vu que j’avais raté quelques papiers chez toi. Il faut dire que tu nous avais laissé un peu à la rentrée🙂
    Pour Munch, je ne suis pas une inconditionnelle, trop angoissant comme peinture, trop bruyant son cri. Note que cette expo a l’air justement de le montrer sous un angle nouveau (pour moi en tout cas). Elle vaut sûrement le détour pour en apprendre un peu plus.

    • Bonsoir ma chère Luzycalor, exact moi aussi j’avais loupé qquns de tes papiers (et pour le rentrée, Chicago m’a bien déconnectée !)😉
      Oui cette expo montre justement un Munch « sans Cri », s’adonnant à l’art de la photographie et se scrutant sous toutes les coutures dans des autoportraits curieux. Beaucoup trop de monde cependant à Beaubourg, donc pas vraiment la possibilité de lire en détails les explications à côté des toiles, des photos et des litho.

    • Un conseil : achète tes billets sur le net pour éviter la première file d’attente en bas et garder ta patience pour la file d’attente en-haut😉

  2. J’avais vu une expo sur Munch à Dublin il y a 2 ans et je suis tombée amoureuse de son style, de ses couleurs et de ses angoisses. C’est peut-être la même qui est à Paris…

    • Non je ne pense pas que ce soit la même : celle de Dublin s’intitulait « Edvard Munch : Prints » et celle-ci suit vraiment une problématique spécifique à « l’oeil moderne » ; elle est aussi différente de celle de la Pinacothèque, « l’Anti-Cri ». Le choix des peintures doit être différent je suppose.

  3. Ah oui, on a vu une émission spéciale l’autre fois (après la grande librairie) et c’était très intéressant, avec l’enquête sur les deux tableaux volés et leur restauration !

  4. Je n’ai jamais vu d’Edvard Munch et pourtant j’apprécie beaucoup ce peintre. Il va falloir que je trouve un petit créneau lors de mon prochain déplacement parisien.
    Merci pour l’info !

  5. Pingback: Edvard Munch – Les couleurs de la névrose, biographie par Atle Naess | le-chat-masqué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s