‘Il n’est jamais trop tard’ pour un bon gros nanar (Larry Crowne de Tom Hanks)

Oh, le beau dimanche après-midi pluvieux pour voir le dernier chef d’œuvre de Tom Hanks, l’autre acteur qui n’avait que deux expressions (à l’instar de Nicolas Cage), qui passe pour la seconde fois de l’autre côté de la caméra (après That thing you do, en 1996).

Il n’est jamais trop tard (Larry Crowne en VO) est une de ces grosses niaiseries américaines nian-niantes et pas drôles, comme on n’aime pas trop en regarder. Larry Crowne (« avec un E », private joke à ceux qui ont eu le malheur de voir ce navet) est un employé modèle mais sans bagage universitaire qui se fait licencier d’un groupe de grande distribution. La raison ? Un truc illogique : en effet, il est magasinier mais il doit être licencié car il n’a pas de diplôme… mouai. Notre ancien de la Navy (quel homme) va donc devoir se reconvertir. Il a compris la leçon : il faut s’inscrire à l’Université. Voir sa banquière. Refourguer ses vieux meubles à ses voisins blacks trop sympas. Acheter un scooter (car Larry le magasinier a quand même un énorme 4×4 qui consomme beaucoup, mince). Choisir un cours à la fac : ce sera « l’expression orale », le cours 217, avec la pseudo méchante prof Mrs Tainot (Julia Roberts) qui a bien du mal avec ses talons aiguilles (passons).

Bien évidemment, la belle Mercedes (pas le 4×4, Mrs Tainot) n’est pas heureuse dans sa vie maritale : spécialiste de Shakespeare, elle a malheureusement épousé un homme-caricature, Dean (Bryan Cranston), un écrivaillon-blogueur- pornographe (normal). Elle va donc forcément tomber sous le charme de notre gentil étudiant quinqa tout niais, ce cher Larry Crowne, transformé comme son loft feng shui par ses potes de fac du gang des scooters (cool).

L’homme parfait qui ne couche pas le premier soir malgré les avances d’une femme saoule, le magasinier premier de la classe au cours d’économie de M. Matsutani, le mec gauche trop craquant qui se fait confisquer son portable en cours et surtout, l’écologiste de premier ordre, qui de manière nonchalante, ramasse et met à la poubelle une sale canette de coca négligemment jetée sur l’herbe verte du campus. Elle a bien raison Mrs Tainot, cet homme, c’est la chance de sa vie !:-/

On n’oublie pas la superbe bande originale qui fait la part belle aux morceaux les plus ratés d’ELO (Electric Light Orchestra) ou de Tom Petty & The Heartbreakers. Whaouh, merci Tom Hanks !

10 réflexions sur “‘Il n’est jamais trop tard’ pour un bon gros nanar (Larry Crowne de Tom Hanks)

  1. Il me semble évident que tu mérites, sinon une médaille, du moins un grand bravo pour avoir eu le courage d’aller voir ce film daubesque.🙂

  2. Déjà, je ne supporte pas julia roberts (ouais, c’est gratuit, j’ai aucune vraie raison de ne pas l’aimer), donc merci pour le résumé, je pourrai allègrement changer de chaîne dans dix ans quand il passera sur m6 à 13h30!

  3. Chouette article! Il y a pire que Tom Hanks acteur, il y a Tom Hanks devant et derrière la caméra. Son personnage de Larry Crowne (with an « e » … ho ho ho ha ha ha hi hi hi) est bien à son image. Ennuyeux, fade, terne, bien pensant, mou, niais. C’est un peu le Bayrou du cinéma américain. Fuyons!

  4. sachez que j’ai adoré ce film, et si je compare avec les autres films, il n’a pas d’effets spéciaux, ça parle d’une vraie réalité. Entre nous, si vous préférez Case départ, DUCOBU, ou encore LOW COST…mieux vaut ne pas laisser de message ! Si vous n’aimez pas Julia Roberts, pourquoi allez voir le film ????? regardez Eva Joly ou Suzan Boyle et comparez !

    • Alors je réponds à ce que j’ai pu comprendre à votre commentaire : j’ai été voir ce film car je suis curieuse de tout ce qui sort au cinéma, j’ai une carte cinéma illimité et j’avais envie d’un film américain ce jour-là. Je ne préfère ni Cas départ, ni l’Elève Ducobu, ni Low Cost (fouillez mon blog si vous voulez, je ne les ai pas vus). Quant à Eva Joly et Susan Boyle, je ne comprends pas le rapport, désolée.

  5. waouh tu n’y va pas avec le dos de la cuillère…sans être aussi négative…j’avoue qu’il es difficile pourtom Hanks de cartonner dans la réalisation…
    malgré tout j’aime beaucoup cet acteur..il a eu des rôles trop magistraux pour les ignorer dans sa carrière…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s