Hommage au réalisateur américain Sidney Lumet

Le grand réalisateur américain Sidney Lumet s’est éteint aujourd’hui à l’âge de 86 ans : une immense figure du cinéma qui disparaît quelques jours après Elizabeth Taylor… autant de signes d’un âge d’or du cinéma américain révolu.

Cet immense peintre de New York a réalisé une cinquantaine de films en s’intéressant très souvent à des faits de société, des histoires de crimes, de pègre, de complot, de police new yorkaise, et en mettant en scène des films de procès de manière magistrale.

Douze Hommes en colère (1957), Le Dossier Anderson (1971), The Offence (1972), Serpico (1973), Le Crime de l’Orient-Express (1974), Un après-midi de chien (1975), Network (1976), Equus (1977), Le Verdict (1982), L’Avocat du diable (1993), Jugez-moi coupable (2006), 7h58 ce samedi-là (2007) sont autant de titres qui resteront gravés dans la mémoire du cinéma.

13 réflexions sur “Hommage au réalisateur américain Sidney Lumet

  1. Je garde un très grand souvenir de « Douze hommes en colère », qui est un chef d’oeuvre. Les autres films ne me disent rien, peut-être en ai-je vus, hélas je ne m’en rappelle pas… En consultant la fiche de chacun de ses films, je remarque qu’il s’interrogeait beaucoup sur la question de la justice.

    • Oui, c’était vraiment l’un de ses thèmes de prédilection en effet. J’adore ce réalisateur, c’était un très grand artiste. Et parmi ses films, entre autres, je te conseille le tout dernier, « 7h58 ce samedi-là » : incroyable de penser qu’il s’agit là d’un film d’un vieux monsieur de plus de 80 ans tellement il me semble moderne ! Il a vraiment réalisé des chefs d’oeuvres.

      • Coucou ! J’ai vu « 7h58 ce samedi-là », comme tu me l’as conseillé, et je t’en remercie. C’était génial !!! Quel film !!!

  2. Je suis d’accord, son dernier film est vraiment magistral et mérite d’être vu. Je garde aussi en mémoire ses films tournés avec Al Pacino (Un aprés-midi de Chien et Serpico)qui sont vraiment excellents.

    Il y a aussi Farley Granger qui a cassé sa pipe récemment.

  3. C’est un cinéaste que j’aimais beaucoup. J’ai adoré Le Verdict, peut-être pas son meilleur film ou le plus connu, mais la performance de Paul Newman est géniale.

  4. j’ai adoré son dernier, 7h58 ce samedi là… j’attendais le suivant et je l’espérais dans la même veine… dommage. j’ai écrit un hommage aussi.

  5. Je garde aussi un souvenir très fort de Douze hommes en colère, qui m’avait beaucoup marquée quand je l’avais vu au collège et que j’ai revu récemment. Je ne crois pas avoir vu d’autres films de lui. Une lacune à combler…

  6. Je ne connais malheureusement que très mal ce réalisateur, mais de ce que j’en entend/lis c’est vraiment un grand homme qui nous a quitté.:/ RIP…

  7. Pingback: Rétrospective Hitchcock : Frenzy (1972) | le-chat-masqué

  8. Pingback: La Défense Lincoln (The Lincoln Lawyer), de Brad Furman avec Matthew McConaughey | le-chat-masqué

  9. Pingback: A Tribute to Henry Fonda, Institut Lumière de Lyon (22 mai-15 juillet 2012) | le-chat-masqué

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s